Le traumatisme crânien léger : la commotion cérébrale

sport et traumatisme crânien

Avocat des victimes de traumatisme crânien j’assiste, depuis de nombreuses années, les victimes de commotion cérébrale. Il s’agit d’une une lésion cérébrale causée par un choc qui peut perturber le fonctionnement du cerveau. Dès que le cerveau bouge à l’intérieur du crâne, en raison d’un coup à la tête ou d’une secousse trop forte, comme celle causée par un coup de fouet cervical, il y a risque de commotion cérébrale. Parfois le choc entraîne la perte de conscience.

Une définition de la commotion cérébrale

La commotion cérébrale est un dysfonctionnement cérébral, soudain et cliniquement transitoire. Mentionnons que la plupart des commotions cérébrales se produisent chez des sportifs amateurs et pas toujours dans un cadre organisé. Cette pathologie, aussi, n’est pas toujours apparente, la victime peut ne pas en être consciente de son état.

La commotion cérébrale est un traumatisme crânien léger

L’on considère en général commotion cérébrale et traumatisme crânien léger comme des expressions synonymes. Le monde de la médecine sportive utilise habituellement le terme commotion cérébrale. Par contre, l’univers hospitalier utilise plutôt le terme traumatisme crânien léger.

Commotion cérébrale : Vidéo explicative

Le docteur Mike Evans est professeur agrégé de médecine familiale et de santé publique à l’Université de Toronto propose une vidéo explicative et didactique de la commotion cérébrale.

Commotion cérébrale : Le diagnostic

Pour diagnostiquer une commotion cérébrale, le médecin procède tout d’abord à une évaluation physique. Si les pupilles des yeux sont dilatées et ne semblent pas réagir à la lumière, il aura alors un bon indice. Certains examens peuvent aussi être prescrits pour confirmer un diagnostic, comme une tomodensitométrie (scan cérébral), un électroencéphalogramme (EEG) ou bien une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le traumatisme crânien léger se caractérise par un score de Glasgow de 13 à 15, une perte ou altération de la conscience de moins de 30 minutes, ou une amnésie post-traumatique de moins de 24 heures. Il est à tort, souvent sous-estimé et négligé. Aussi, seul un avocat averti des caractéristiques du traumatisme crânien léger sera à même d’obtenir une bonne indemnisation pour la victime.

Les complications de la commotion cérébrale ou traumatisme crânien léger

Le traumatisme crânien léger peut se compliquer en un syndrome post-commotionnel. Aussi l’état de stress post-traumatique aggrave le traumatisme crânien léger.

Les traitements

Au-delà des traitements immédiats, la prise en charge des traumatismes crâniens graves passe par une rééducation pluridisciplinaire. Les TC légers, eux, bénéficient d’une meilleure connaissance et d’un meilleur suivi.

Les commotions cérébrales dans le sport

Les sportifs sont souvent victimes de traumatismes crâniens légers qui, en raison de leur répétition, deviennent graves.

Les sportifs ne sont pas protégés par le casque

Notons que lors d’une commotion cérébrale, le cerveau est secoué d’avant en arrière. Par conséquent le casque porté par les joueurs dans certains sports, ne protège pas de la commotion.

Voir l’article à ce sujet de la revue médicale Suisse

Les symptômes de la commotion cérébrale

Les symptômes de la commotion cérébrale sont variés. Ainsi il peut s’agir de :

  • troubles de la mémoire.
  • Troubles de l’équilibre.
  • ou de même, de troubles des fonctions végétatives et respiratoires.
  • On observe très rarement des convulsions ou une ataxie, c’est-à-dire l’impossibilité de se tenir debout.
  • Dans certains cas, il y a Amnésie.
  • Conduite inappropriée.
  • Vue trouble.
  • Fatigue.
  • Manque d’énergie.
  • ou également des maux de tête.

Contact : RSL avocat commotion cérébrale, Paris

Mon cabinet a comme domaine d’activité principal la défense juridique des victimes de dommages corporels. Écoute, confiance et réactivité sont aussi indissociables de mon action d’accompagnement et de conseils généraux.

J’ai les compétences nécessaires en tant qu’avocat des victimes de commotion cérébrale pour obtenir une réparation juste du préjudice corporel.

En effet, j’ai obtenu au cours des années des diplômes des facultés de médecine. Premièrement le D.I.U. Évaluation des traumatismes crâniens et ensuite le D.I.U. Traumatisme crânien de l’enfant et de l’adolescent, syndrome du bébé secoué.

Avocate au barreau de Paris, j’accompagne les victimes de traumatisme crânien dans toutes les démarches administratives et juridiques concernant ce champ du droit dans le but d’obtenir réparation du dommage corporel.

Situé à Paris, dans le XVII arrondissement, vous pouvez me contacter à l’aide des formulaires de demande d’information et de demande de rendez-vous, par téléphone au +33(0)1 88 32 81 27 ou par courriel : contact@rsl-avocat.com. Je vous répondrai dans les plus brefs délais.

Articles connexes

traumatisme crânien enfant

Le traumatisme crânien de l’enfant et de l’adolescent

Le traumatisme crânien de l’enfant et de l’adolescent est un dommage spécifique. Celui-ci est le plus souvent causé par une chute ou un accident de la voie publique.

traumatisme crânien

Indemnisation du traumatisme crânien

L’indemnisation du traumatisme crânien est difficile car les conséquences d’un tel traumatisme ne sont pas toujours faciles à mettre en avant.

syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué

Chaque année, des centaines d’enfants français sont victimes de ce type de violence.

error: Le contenu est protégé !